Promotion de l’égalité des genres dans la recherche et l’innovation : pourquoi, comment ?

26 avril 2018 - CLORA - Avenue des Arts, 8—Bruxelles Salle Delvaux (RDC)

Début mars, à l’occasion de la Journée internationale des femmes 2018, la Commission européenne a publiéson rapport 2018 sur « l'égalité entre les femmes et les hommes » : Le chemin est encore long… Mariya Gabriel, Commissaire européenne chargée de l'Economie et de la Société numérique vient de lancer la campagne  « #NoWomenNoPanel » dont le but est de sensibiliser à l'équilibre entre les sexes dans les panels et les événements publics  (inspirée  de l'initiative BrusselsBinderqui fournit une base de données d'experts féminins et une plateforme pour les femmes expertes).

 

Le rapport de l’UNESCO sur la Science - Vers 2030 (2015) a fait le constat de résultats décevants concernant l’insertion des femmes dans le monde scientifique. Dans tous les pays, les femmes sont pénalisées vis à vis du financement de la recherche et des brevets. La démarche scientifique elle-même est pénalisée quand les femmes ne participent pas de manière paritaire à la recherche, à l’innovation et l’industrie.

 

Le programme H2020 considère la problématique du genre comme une question transversale. La stratégie de la Commission vise à promouvoir l’égalité des sexes dans la R&I, y compris l’équilibre F/H dans les projets de recherche, et vise également à prendre en compte la dimension du genre dans le contenu des projets R&I, afin d’améliorer leur qualité scientifique et leur intérêt pour l’ensemble de la société.

 

La journée sera l’occasion de s’informer et de débattre avec les intervenantes sur (entre autre):

- les travaux récents menés par la DG RTD (Unité « Science avec et pour la société », Entité « Genre ») pour tendre vers une diminution des disparités entre les femmes et les hommes dans la science et l’ingénierie, pour combattre les préjugés qui perdurent et pour inciter les transformations structurelles dans les universités et les organismes de recherche ;

- les conséquences positives de la prise en compte du genre dans les projets de développement ;

- la manière dont les projets de recherche et l’utilisation des résultats des projets sont influencés par la problématique F/H et notamment pour stimuler l’Innovation.

 

Partant du constat que les femmes dans le monde sont plus durement touchées que les hommes par le changement climatique, nous nous intéresserons aussi aux travaux à l’international de la Commission et des Eurodéputés qui appellent à l'action pour permettre aux femmes d'être des agents du changement (Résolution du Parlement européen du 16 janvier 2018 sur les femmes, l'égalité des genres et la justice climatique).

 

 

Merci de vous inscrire auprès d’Audrey Walet avant le mercredi 25 avril

secretariat@clora.eu;+ 32 2 506 88 64

 

Club des Organismes de Recherche Associés

                                                                                                                                                                                                     Avenue des Arts 8 – Bruxelles