Quelle politique de coopération internationale pour l’Europe de la recherche et de l’innovation?

24 octobre 2017 - CLORA - Salle Delvaux (rdc)
L’évaluation à mi-parcours d’Horizon 2020 a révélé que les pays tiers obtiennent aujourd’hui 0.8% du financement du PCRD. Ces résultats, inférieurs à ceux du FP7, font pourtant suite à la volonté de Carlos Moedas, Commissaire à la recherche, à la science et à l’innovation, de la nécessité « d’ouvrir au monde » le PCRD.

Cette volonté politique de la Commission européenne a été récemment confortée par le rapport « Lab Fab App ». En effet, les experts du groupe de haut niveau pour la maximisation de l’impact des programmes européens de R&I considèrent que la coopération internationale en matière de recherche et d’innovation est fondamentale, notamment pour la réalisation des objectifs de développement durable de l’Agenda 2030 (ODD). Ils conseillent également d’ouvrir l’association au programme aux « partenaires commerciaux » en dehors de la zone géographique européenne (Canada, Australie…). En outre, la Commission européenne réintroduit dans les programmes de travail 2018-2020 des « flagships » pour financer la collaboration avec des pays tiers ciblés.

Cette volonté d’ouverture présente des opportunités, notamment pour relever les défis mondiaux, mais pose également des questions : quid de la compétitivité de l’économie européenne, reposant en partie sur l’innovation ? Quelle politique quant à la propriété intellectuelle des résultats, et leur exploitation sur le territoire européen ? Quelle stratégie communautaire pour la coopération internationale face aux ambitions nationales ? En clair, le paradigme de la coopération internationale de l’UE en R&I est-il en passe de changer ?

Pour aborder ces grands enjeux et faire le point sur l’avenir, le CLORA réunit le 24 octobre des intervenants issus des institutions européennes, des Etats, de la recherche académique et de l’industrie.

Inscriptions auprès de : secretariat@clora.eu